CONFINEMENT : QUE PEUT-ON FAIRE ?

14
Avr

Nous l’avons compris, le confinement dure et durera encore au moins un mois de plus. Il nous montre aujourd’hui l’envers de son décor.

Durant la première semaine, les familles qui ne se voyaient plus ont apprécié ces “vacances” forcées. On parlait d’une pause pour l’humain dans sa course effrénée, d’une réponse radicale de la Terre qui étouffe, d’une remise en question de la modernité et du progrès.

Oui le confinement soulève ce bilan introspectif pour tous. Et c’est une chose positive. Mais qu’en fait-on ? Que fait-on de nos adolescents dont les pensées et la motivation se cognent au mur de leur chambre, et leur minent le moral en retour ? Que fait-on de nos enfants en bas âge, qui dessinent le monstre Corona, quand ce serait le moment de dessiner un grand soleil de Printemps ? Quel accompagnement est prévu pour ces parents angoissés par un mois sans salaire, voire plusieurs, afin qu’ils puissent continuer de rester chez eux, sereinement, sans céder aux addictions et aux troubles comportementaux que le stress peut engendrer dans pareille situation ?

La famille est l’institution sur laquelle repose l’équilibre de nos sociétés. Que fera-t-on si les conséquences du confinement en détruisent les fondations ?

Le Cercle de Lumière, dans sa dynamique positive et participative, aspire au développement d’une culture saine, basée sur une spiritualité vivante et sur une réponse proactive à nos maux, de chacun et chacune, par la prière, la réflexion et la méditation.
Aujourd’hui plus que jamais, restons connectés les uns aux autres comme une grande communauté de foi, pour la paix universelle.

La famille est au cœur de notre souci.

Inspirons-nous les uns les autres. Offrez vos plus belles prières aux personnes que vous aimez, et que ce confinement, peut-être, a séparées.