NE RETENONS PAS NOS LARMES

29
Avr

Les grandes célébrations comme la fête de Noël ou le Ramadan, ne sont pas seulement porteuses de joie ou d’euphorie. Souvent la tristesse les caractérise ! Ce sont des moments où, plus que jamais, l’isolement et la solitude se font ressentir et deviennent insupportables.

Les croyants sont tristes de prier seuls chez eux, tristes de ne plus pouvoir rejoindre leur mosquée, tristes de n’avoir personne à saluer sur ce chemin vertueux, tristes de ne plus vivre ces intenses joies culturelles et communautaires.


Chaque soir, cette émotion mondiale est là: celle des croyants, celle de la Sainte Ka’ba désertée au milieu du désert, celle des amis du Prophète privés de leur foyer à Médine. Jamais de toute l’histoire, les lieux saints n’avaient connu telle fermeture !

Ces larmes, à elles seules, sont une oraison et une adoration, sans noms propres, ni discours théologique. Ces larmes crient seulement « Seigneur, ouvre ! »

Accueillons-les, ces larmes. Sans complexes, ni censure. Promptes ou lentes à venir, elles irriguent la sécheresse de notre âme, et nous apprennent l’art de la demande.

#LARMES
#TRISTESSE
#CERCLEDELUMIERE
#RAMADAN